LEXIQUE
– Le chant Grégorien –

Chantre : membre de la schola ou soliste, intervenant lors d’une célébration religieuse. Autrefois, laïc ou prêtre, séculier ou religieux, c’était un spécialiste de la musique, connaissant le répertoire par cœur. Mais aussi un homme de prière, méditant l’Écriture chaque jour.

Introït : chant d’entrée de la messe chantée en grégorien. Le texte, toujours bref, en est extrait d’un psaume et donne le thème du dimanche ou de la fête.

Liturgie romaine : il s’agit de l’ensemble des prières et des rites utilisés pour la messe et pour les offices par l’Église de Rome et toutes celles qui ont été fondées par elle ou en dépendent. D’abord en grec, elle fut très longtemps célébrée uniquement en langue latine, et aujourd’hui elle l’est aussi dans les différentes langues modernes.

Neume : il s’agit d’une part de l’émission de voix sur une seule syllabe, qui comporte une ou plusieurs notes liées et hiérarchisées entre elles ; et d’autre part du symbole graphique représentant ces neumes dans les manuscrits entre le Xe et le XIIIe siècle environ.

Parole de Dieu : ce sont les textes de la Bible qui nous la transmettent fidèlement, lorsqu’ils sont lus en Église à la lumière de l’Esprit Saint.

Psaumes : prières incluses dans la Bible hébraïque, reprises par les chrétiens parce que le Christ les a priées et a exprimé par elles ses sentiments religieux.

Schola : le groupe de chanteurs qui se charge plus spécialement de certaines parties du chant, plus difficiles.

Verset : une phrase extraite d’un psaume, méditée longuement, devient une prière, un chant.
Solesmes : abbaye proche du Mans, d’où la vie monastique bénédictine, supprimée après la Révolution, a repris naissance.

Synagogue : Jésus était juif, héritier de la longue tradition de prière du peuple élu par Dieu. Lors des réunions (c’est le sens du mot synagogue), les textes de la Bible étaient toujours lus en chantant.

La boutique de l'Abbaye reste ouverte et la vente en ligne se poursuit !